Booster le tourisme à Ranomafana

Booster le tourisme à Ranomafana

Après la participation de Madagascar à la 1ère édition de l’Exposition Internationale d’Importation de la Chine (CIIE), dont la délégation a été conduite par Monsieur RAZAFINTSIANDRAOFA Jean Brunelle, Ministre du Tourisme, il a fait part aux acteurs nationaux du souhait des Chinois à visiter Ranomafana.

Vu que 130 millions de Chinois ont voyagé en 2017 en dépensant 257,7 milliards US$, la Chine se trouve en tête des pays émetteurs. Une augmentation de 4,5% est enregistrée pour 2018 (134 millions) attribuant une dépense moyenne de plus de 1 980 US$ par touriste Chinois. Madagascar veut attirer seulement 50 000 touristes Chinois par an afin d’ajouter une recette additionnelle de 100 millions US$.

A ces fins, une sensibilisation à l’intention des acteurs et partenaires du tourisme de Ranomafana a été organisée le vendredi 11 janvier 2019.

La réunion a eu lieu chez l’hôtel Gaspard et a vu la présence effective de Monsieur le Maire de Ranomafana, les Responsables locaux de la sécurité, le Président de l’Office du Tourisme de Vatovavy Fitovinany, les opérateurs hôteliers et restaurateurs et les guides touristiques qui sont venus très nombreux.

Certes, Ranomafana est déjà habitué à accueillir les touristes, mais les acteurs ont encore manifesté de l’enthousiasme à entendre la nouvelle et demandent des appuis de la part du Ministère du Tourisme pour les aider à améliorer leurs activités.

La mise en place d’ un programme pour l’initiation à la langue chinoise et la connaissance des habitudes des Chinois seront très appréciées par les acteurs locaux.

Les acteurs du tourisme de Ranomafana se sont organisés pour élaborer un document et un film promotionnels vantant les atouts et offres potentiels du lieu.

Et pour répondre à l’orientation de Monsieur le Ministre du Tourisme de doter une délégation territoriale au niveau de chaque district pour cette année, les acteurs locaux avec les autorités locales ont déjà identifié un terrain afin d’y construire l’infrastructure y dédiée.

 

Source: DAIT