« Des Lémuriens au pays des Cigognes » : Madagascar fascine l’Alsace

La foire « Des Lémuriens au pays des Cigognes » s’étant tenue à Strasbourg du 22 au 28 mai dernier fut couronnée de succès. Elle a enregistré 4 000 visiteurs, dont une participation notoire de la diaspora malgache, venue de tous les coins de l’Hexagone spécialement pour l’occasion.

« Des Lémuriens au pays des Cigognes » a mis en avant le dynamisme des relations franco-malgaches dans les domaines socio-économique et culturel ; mais comme son nom l’indique, l’accent a été mis sur la coopération entre l’Alsace et Antananarivo. La foire est en effet le fruit de la collaboration de l’association « Event » et la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Alsace Eurométropole, l’association MAZANA Alsace, ainsi que la CCIA (Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo) et le GEM (Groupement des Entreprises de Madagascar). Le secteur public a aussi largement contribué à la réussite du salon, représenté par le MIDSP (Ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur privé). La foire a ainsi renforcé la visibilité de la Grande Ile sur le plan international en mettant en valeur les spécificités de sa culture : sa langue et sa littérature, son artisanat et sa gastronomie, etc. Toutefois, une attention particulière a été accordée aux secteurs particulièrement dynamiques de l’économie malgache comme le tourisme, notamment le tourisme vert.

Programmation fournie. Les visiteurs ont apprécié la programmation riche et diversifiée de la foire, mêlant culture et économie, allant de l’art oratoire au tourisme, en passant par la musique. Une journée sur sept, dénommée « Journée économique » fut en effet consacrée à l’économie ; elle a permis le réseautage et la rencontre entre les professionnels et les entreprises. Pour le tourisme, le MNP (Madagascar National Park) a notamment diffusé un film sensibilisant sur la préservation et la valeur inestimable de la biodiversité de Madagascar et ses retombées socio-économiques. Côté culture, le « kabary », art oratoire malgache par excellence, a fasciné au pays des Cigognes pendant toute une semaine. Dans le respect de la diversité culturelle, les « kabary » ont été proposés en version bilingue, français et malgache. La diaspora malgache alsacienne a également apporté sa contribution, par le biais du spectacle de gospel, offert par « Gasy Gospel Singers ».

Source : Midi Madagasikara du 14 juin 2017/Luz R.R