Tourisme : Mesures strictes face à l’épidémie de peste

L’épidémie de la peste ne devrait pas affecter le secteur. Telle est l’issue de la réunion qui s’est tenue à Toamasina le 5 octobre dernier, entre le ministre du Tourisme Roland Ratsiraka et les représentants des hôteliers, restaurateurs et tours opérateurs.

Plusieurs mesures ont été prises durant cette rencontre, afin de sécuriser les touristes et le personnel de ce secteur d’activité, contre l’épidémie de la peste. En effet, d’après le ministère, chaque établissement et entreprise du secteur du tourisme devrait prendre connaissance des mesures préventives indiquées durant cette réunion et communiquées aux membres des offices du tourisme d’Antananarivo et de Toamasina.

Mesures. « Il est très important de noter les numéros verts du Ministère de la Santé publique (+261323203800, +261336580000 et +261343081030) pour toute information. Le Ministère du Tourisme suggère également à tout établissement de procéder à des nettoyages et à des actions de désinfection. Chaque établissement doit également suivre l’état de santé des membres du personnel, surtout en ce qui concerne la fièvre et la toux qui font partie des symptômes de la maladie. Un plateau d’assistance national joignable à tout instant est également disponible, en cas d’incident (+261320780110) », ont indiqué les participants à la réunion du 5 octobre dernier.

Exemple. Par ailleurs, le ministère du Tourisme a déjà procédé à la désinfection d’une dizaine d’hôtels, restaurants et sites d’embarcations dans le Canal des Pangalanes à Toamasina, avec une équipe de 20 pulvérisateurs. Ceci pour montrer l’exemple à suivre, d’après les représentants du ministère. Ces derniers ont d’ailleurs précisé que chaque établissement a l’obligation de procéder à ces actions d’assainissement et de désinfection. Les commerçants, les usines et les établissements privés doivent également suivre cette voie.

Source : Midi Madagasikara du 09 octobre 2017/Antsa R.